Travailler à la retraite, plus payant qu'on le pense.

Header Image

16 Décembre 2022

3 minutes

J’entends souvent les citations suivantes : je ne peux pas travailler, car cela va affecter mes revenus de retraite. Je vais payer pour travailler, ça ne sert à rien. Le gouvernement va tout me prendre en impôt. Bref, une multitude d'idées préconçues qui bloquent bon nombre de retraités à retourner sur le marché du travail. Toutefois, est-ce bien le cas? Certes, un fiscaliste ou un comptable vous diront, ça dépend. Mais de quoi? Si votre revenu de retraite annuel excède 100 000$, vous devez considérer que vos revenus supplémentaires anticipés seront amputés de 50% en raison de votre rente. Mais est-ce le cas pour tous les Québécois? La réponse est non.

Statistiquement, nous savons que le revenu moyen des 65 ans et plus au Québec est de 40 331$ par année, soit 12% de moins que la moyenne canadienne. De plus, 39% des Québécois se décrivent comme n’ayant aucun régime de pension d’employeurs ni d’épargne personnelle. Plusieurs facteurs comme la situation économique actuelle, le décès d’un conjoint(e), un changement matrimonial, la fluctuation de certains placements ou tout simplement le fait que nous vivons plus longtemps peuvent affecter nos besoins financiers à la retraite. Alors comment fait-on pour minimiser l'impact de ces facteurs sur notre retraite? Certains préconiseront un retour sur le marché du travail, mais comment calculer l’impact de nos gains sur nos revenus de retraite? Nous avons développé un calculateur de revenu conservé à la retraite, disponible gratuitement, que vous pouvez utiliser pour faire des simulations afin de déterminer quel est le scénario le plus approprié afin d’en retirer un maximum de profit. Voici un exemple concret de ce que le calculateur de revenu conservé à la retraite peut vous fournir comme information.

Retirement calculator image - part 1

Retirement calculator image - part 2

Accéder à notre Calculateur de de travail conservé à la retraite

Dans la simulation suivante, on peut voir que le montant inscrit comme revenu brut de retraite est basé sur la rente annuelle moyenne des retraités québécois de plus de 65 ans. On peut constater qu’une personne seule désirant ajouter un revenu annuel de 20 000$ à sa rente de retraite, conserve plus de 62% nette dans ses poches, et ce, sans affecter sa rente de retraite annuelle. On peut donc dire que travailler à la retraite peut être une option viable afin de se sortir de la précarité ou tout simplement aspirer à une retraite plus dorée.

Grâce à ce calculateur, LikaB pourra, si vous le désirez, vous guider vers le choix d’un emploi qui correspondra à vos préférences. Vous pourrez définir vos disponibilités, la gamme d’avantages sociaux auxquels vous aimeriez avoir accès et votre taux horaire désiré afin d'atteindre vos objectifs de revenus.